Danemark: La fête à Margrethe !

Si l’actualité nous a fait ouvrir l’année par la présidence de l’Union Européenne échue, pour 6 mois, au Danemark, le petit royaume scandinave vit toute cette semaine au rythme des célébrations du jubilé de la reine Margrethe II – 40 ans de règne au 14 janvier 2012 qui se clôturera par l’inauguration d’une exposition retraçant ces quatre décades au pouvoir.

Artiste peintre, francophone et francophile, on la voit souvent au Crillon à Paris et dans sa propriété du Lot, Margrethe II du Danemark est issue de la dynastie Bernadotte par sa mère Ingrid de Suède et  elle descend également de Joséphine de Beauharnais, impératrice des Français, (les Bernadotte sont descendants de l’impératrice par sa petite-fille Joséphine de Leuchtenberg, fille du Prince Eugène et épouse d’Oscar Ier de Suède).

Margrethe épouse en 1967 le Français Henri de Laborde de Monpezat (ils fêteront d’ailleurs en juin prochain leurs noces de vermeil), auquel elle donne deux fils : le prince héritier Frederik (1968-) et le prince Joachim (1969-) qui épouse, lui,  en seconde noces la roturière française Marie Cavallier, nouvelle princesse danoise. Voilà quelques éléments du rapprochement franco-danois!! Lire plus ici 
 
La monarchie danoise semble «la plus populaire» des monarchies européennes.
La famille royale est plus populaire que jamais au Danemark, où près de huit Danois sur dix sont favorables à la monarchie, selon un sondage publié récemment.  Le Danemark a la monarchie «la plus populaire d’Europe», a indiqué le maître de conférences à l’université de Copenhague, Lars Hovbakke Soerensen selon l’AFP. Seuls 16% des Danois préfèreraient vivre dans une république. 77% de la population estime que le pays doit être une monarchie, selon l’étude réalisée par l’institut Megafon pour le quotidien danois Politiken, à quelques jours du 40e anniversaire de règne de la reine Margrethe II le 14 janvier. «C’est bien plus que dans les autres monarchies européennes», a insisté M. Soerensen, ajoutant que «la plupart d’entre elles recueillent environ 60 à 65% d’opinions positives».

«Ce succès s’explique par le fait que la monarchie a su se moderniser» et s’adapter aux évolutions de la société, contrairement à d’autres comme la monarchie anglaise, selon M. Soerensen. Mais la monarchie danoise «ne s’est pas modernisée trop vite non plus, contrairement à la monarchie norvégienne par exemple, où le mariage du prince héritier avec une mère célibataire» en 2001 a choqué beaucoup de Norvégiens qui n’était pas prêts pour un tel modernisme, a souligné l’universitaire…

Et bien que le déficit de l’État préoccupe les Danois, les frais engendrés par la monarchie, entre 300 et 400 millions de couronnes par an (40 à 54 millions d’euros), ne représentent qu’«une très petite somme», a estimé le chercheur (AFP).
Ici avec Pure People, quelques images des célébrations