La musique sur tous les fronts en Suède !

Qu’y-a-t-il de commun ou plutôt quel est le lien, entre le Polar Music Prize , sorte de Nobel de Musique décerné par l’Académie Royale suédoise cette année à Youssou N’Dour, le chanteur africain, auteur-compositeur et musicien, aujourd’hui ministre chargé du Tourisme au Sénégal et à la compositrice finlandaise Kaija Saariaho formée à l’Ircam à Paris (voir ici, on y reviendra)…

L’éternel et indigeste Concours de l’Eurovision de la Chanson mi-variétés, mi-folklorique, que les émissions de télé-réalité type The Voice, Nouvelle star…, ont rendu suranné mais que la Suède s’ingénie une nouvelle fois à organiser (la 5ème, elle l’a gagné l’an dernier)… C’est prévu le 18 mai prochain…

Et le musée ABBA qui vient d’ouvrir ses portes à Stockholm comme un véritable Swedish Music Hall of Fame à la gloire du groupe légendaire des années 70 pour les tous les abbamaniaques pop, disco, kitsch… (voir par ailleurs et ici en images).

stig-anderson-03Un seul nom , un seul homme : Stig Erik Leopold Anderson plus connu en Suède sous le pseudo de « Stikkan ».
Né en 1931, anonyme, dans le sud profond du pays, il est mort en 1997, adulé, à Stockholm, ex-manager du groupe ABBA et créateur de la maison de disques Polar Music qu’il revendit à Polygram.

C’est cet héritage qu’il laissa à son petit royaume lequel se révèle, depuis, un acteur phénoménal sur la planète musique (on ne le répète jamais assez:  la Suède est 3ème exportateur de musique dans le monde, ses DJ et compositeurs travaillent avec les plus grands artistes en Angleterre et aux US notamment, l’industrie du disque est croissante, 56% des Suédois écoutent de la musique en streaming, la plateforme Spotify est suédoise et leader mondial… sans oublier que ce soit dans le téléchargement légal ou illégal, les Suédois ont été pas mal non plus avec la création de sites comme Kazaa et The Pirate Bay… !!)
Mais revenons à Stikkan, auteur-compositeur (plus de 3.000 titres) et producteur qui, dès 1963, monte son propre label Polar Music.
C’est lui qui découvre Björn Ulvaeus, qui va se révéler le leader d’ABBA, c’est lui qui encourage les quatre à écrire, à former un groupe et chanter;
c’est lui qui composa leur premier titre en 1971;
c’est lui qui écrira Waterloo, le titre avec lequel ABBA remportera le Concours de l’Eurovision en 1974 et qui fut le point dé départ de leur formidable carrière.
C’est lui qui, en 1989, fait une donation de 42 millions de couronnes (environ 4,5 millions d’euros) pour fonder le Polar Music Prize parrainé par l’Académie royale de musique de Suède, un prix de 100.000 euros remis chaque année pour récompenser des musiciens. Bob Dylan, Ray Charles, Pink Floyd ou Led Zeppelin ainsi que la soprano Renée Fleming, le violoniste Isaac Stern ou encore le compositeur Pierre Boulez furent quelques-uns des lauréats.

Le Concours de l’Eurovision de la Chanson (l’Euro Songs Contest) ? La victoire d’ABBA en 1974 a fait prendre la compétition très au sérieux par les Suédois. Ils l’ont d’ailleurs remporté 4 autres fois depuis et la dernière l’an passé. C’est donc la Suède qui a l’honneur/la charge de l’organiser cette année à Malmoe le 18 mai prochain. C’est un véritable événement dans le royaume.
Et c’est dans l’hystérie collective que pendant tout l’hiver les Suédois organisent leur propre concours, le Melodifestivalen. chaque semaine en prime time à la radio et la télé (SVT & SR) pour choisir très sérieusement quel artiste ou groupe représentera le pays.
Les émissions battent chaque année encore des records d’audience (lire plus ici). Et les enregistrements s’arrachent de suite dans les bacs….

« Tack Stikkan ! » Tous les acteurs du secteur musical en Suède peuvent dire « Merci » à leur parrain et lui élever une statue. Dans son village natal, Hova, il a déjà son buste. Stig Anderson se plaignait souvent que la Suède était un « étang sur la carte du monde, voire, un aquarium… » ! On peut dire qu’il a fait de son royaume une immense marée musicale.