Vu ailleurs : Châteauneuf-du-Pape ? « Un vin royal, impérial et pontifical ! »

vignes-chateauneuf-du-papeEn ce troisième jeudi du mois de novembre (ce jeudi 21), où, il nous est donné, comme chaque année, de goûter la cuvée 2013 du Beaujolais Nouveau (20 millions de bouteilles sont exportées sur les 50 millions produites) et de « découvrir une nouvelle fois un vin à la robe légère et à la cuisse subtile, aux fruits rouges et aux arômes de banane (!) », nous voulions mettre le cap plus au sud, en Vallée du Rhône, entre Orange et Avignon, dans un vignoble qui s’étend sur 3.200 ha et les 5 communes de Châteauneuf-du-Pape, Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues et découvrir l’un des plus grands crus de la Vallée, là où le vin est une religion, une église, une sainteté, un sacerdoce, une bénédiction un miracle tous les jours renouvelé, une passion éternelle….

« Vin royal, impérial, pontifical » : le vin de Chateauneuf-du-Pape fut célébré par le poète provençal Frédéric Mistral, Prix Nobel de Littérature en 1904 qui les apprécia fort et en régala ses confrères Lamartine, Alexandre Dumas, Alphonse Daudet et bien d’autres personnages célèbres qui en deviendront ses meilleurs ambassadeurs.

Pontifical ? Oui ! Car ce sont les papes qui, lors de leur installation à Avignon au XIVe siècle, ont révélé le terroir de Châteauneuf-du-Pape. Sous le règne de Jean XXII, le village devient résidence d’été de la papauté. Quant au précieux nectar élaboré en ces lieux, il accède au rang de « Vin du Pape ». Une consécration qui lui ouvre la porte des grandes cours européennes. Une renommée initiée par les papes qui ne faiblira pas après leur retour à Rome en 1403.

Un peu d’histoire…

À l’époque gallo-romaine, la vigne recouvrait déjà très certainement le territoire de Châteauneuf-du-Pape. Les premières traces écrites de son existence datent toutefois de 1157. Fidèle à la tradition locale, plantant et dirigeant lui-même l’exploitation, Geoffroy, l’évêque d’Avignon, possède un vignoble situé dans son fief de Châteauneuf-du-Pape. Mais ce sont les papes, qui à partir du XIVe siècle, furent les véritables promoteurs de l’activité viticole du lieu.
En 1314, Clément V, premier pape d’Avignon, découvre la richesse du terroir de Châteauneuf-du-Pape. Son successeur, Jean XXII lui offre ses lettres de noblesse : c’est sous son règne que le vignoble prend réellement son essor et étend sa notoriété au-delà des frontières comtadines.

Il fait construire sur les hauteurs du village une puissante forteresse qui, au fil des ans, devient la résidence d’été des papes qui vont se succéder dans la cité avignonnaise. Surtout, il accorde au précieux nectar, le statut prisé de « Vin du Pape », lequel gagne alors la table réputée du Palais des Papes en Avignon. Les commandes renouvelées chaque année atteignent jusqu’à plus de trois mille litres par an. Lors des festivités qui y sont données, il est servi aux ambassadeurs et autres représentants des cours étrangères qui tombent sous le charme et, une fois revenus dans leur contrée, en font la promotion. Très vite, il est expédié par tonneaux en Italie, en Allemagne et en Grande-Bretagne. Grâce à sa réputation, il traverse quelques décennies plus tard les flots bleus de l’Atlantique et fait ses premiers pas aux Etats-Unis.

Soucieux de défendre les vins de Châteauneuf-du-Pape à la renommée grandissante, les vignerons du cru vont être à l’origine du système actuel de l’AOC. Ils créent le « syndicat des propriétaires viticulteurs de Châteauneuf-du-Pape » et s’imposent des règles de production totalement inédites : réglementation des modes de culture, fixation d’un degré minimum d’alcool (12,5°), liste restrictive de cépages autorisés, tri de la vendange obligatoire… Par décret du 15 mai 1936, la première AOC française est née. Son exemple sera bientôt suivi par les autres régions viticoles de production.

1-blle-coucheeLe must de l’appellation : la bouteille armoriée
Lancée en 1937 à l’initiative du Syndicat des Propriétaires Viticulteurs de CHNP, la bouteille armoriée demeure un symbole de réussite et l’un des éléments de fierté des vignerons de l’appellation.
L’écusson apposé sur les bouteilles représente une tiare papale située au dessus des clés de Saint Pierre entouré de l’inscription « Châteauneuf-du -Pape contrôlé ».
Dans un contexte de concurrence mondiale exacerbée, où l’usurpation et la contrefaçon font rage, c’est un atout majeur pour Châteauneuf-du-Pape de posséder une marque collective dotée d’une forte identité et d’une protection juridique indiscutable.
« Il faut une génération pour donner une véritable existence à une nouvelle appellation » nous précise Michel Blanc, le directeur actuel de la Fédération des Syndicats de producteurs.

Les chiffres clés de l’appellation :
5 communes
13 cépages
300 exploitations
3200 hectares de vignes
100.000 hectolitres de production annuelle moyenne dont 6% de vin blanc
13 Millions de bouteilles produites chaque année et exportées à près de 70% principalement vers USA/Canada, UK/Scandinavie/Benelux, Asie du sud-est/Hong Kong, Corée, Japon
120 Millions d’euros de chiffre d’affaires annuel

Les caractéristiques du vignoble :
Une faible densité de plantation
Un rendement limité à 35 hl/hectare
Cueillette manuelle et tri sélectif de la vendange
Conduite et taille de la vigne particulière (3 types de taille dites en gobelet sont autorisés en fonction des cépages).
Le degré naturel des vins à 12°5 minimum

Deux éléments naturels alliés de l’appellation : le vent et l’eau, le Mistral et le Rhône.

– Le Mistral assèche la vigne et permet au terroir de bénéficier d’un ensoleillement généreux. Les actions conjuguées du vent et du soleil aident les raisins à atteindre une parfaite maturité, favorisant une bonne concentration des sucres et limitant la prolifération des maladies liées aux plants.

16060-650x330-autre-domaine-de-la-janasse-chateauneuf-du-pape– Et puis les sols sont façonnés par le Rhône, le fleuve tout proche:
Les galets roulés : sous l’influence des glaciations et des redoux successifs, le Rhône a arraché aux Alpes des roches. Roulés par le fleuve, ils se sont déposés sur les sols et donnent aux vins leur richesse, leur générosité, leur tannin et leur concentration.
Les sables : suite à une cassure de la zone la plus élevée du terroir, le fleuve s’est déplacé entraînant des éléments fins qui se sont désagrégés jusqu’à donner des sables d’une grande finesse et rendant aux vins son caractère fin, suave et élégant.
Les terres blanches calcaires : ce sont les roches les plus anciennes du terroir qui donnent aux vins leurs caractères vifs et élégants pour les vins blancs, structurés et tanniques pour les vins rouges.
Les grés rouges : c’est un mélange hétérogène de sables, graviers et cailloux provenant de l’érosion des reliefs avoisinants et qui donnent aux vins sa richesse et son racé, son arôme de fruits noirs avec des tannins très marqués.
Enfin la faune et la flore : Le vignoble de l’appellation est une mosaïque de murs, de bois, de talus et de haies que les vignerons ont préservés et construits au fil du temps, véritables lieux de vie pour tous les animaux et insectes bénéfiques à la vigne qui y vivent et forment un écosystème.

Pour toutes ces raisons le Châteauneuf-du-Pape est classé dans la catégorie des grands crûs de la Vallée du Rhône. « Symphonie aux 13 cépages », l’appellation est la seule à pouvoir bénéficier de cette diversité de plans de vignes pour sa prestigieuse production dont tous les connaisseurs s’accordent à attribuer les meilleurs qualificatifs. « Vins généreux, structurés, tanniques et concentrés » nous dit Michel Blanc à la manière de Mistral. S’il n’est pas Prix Nobel de Littérature, le directeur des producteurs sait bien en parler. Il les apprécie fort, nous en a régalés et en est un de leurs meilleurs ambassadeurs.

2013-10-11 15.16.26 Vous en doutez ? Faites un détour à La Maison des Vins, Vinadea…
Créée en juillet 2000 dans une ancienne remise adossée aux remparts séculaires du vieux village de Châteauneuf du Pape, Vinadea, la maison des vins de Châteauneuf-du-Pape accueille touristes et œnophiles tous les jours de l’année. Véritable vitrine de l’appellation, elle a pour vocation première de promouvoir la diversité des vins de Châteauneuf-du-Pape, Plus de 200 références différentes sont proposées à la dégustation et à la vente… Plus d’infos sur www.vinadea.com et www.chateauneuf.com

2013-10-11 12.04.41… Ou bien encore par le Pavillon des Vins de la famille Skalli, situé à l’entrée du village, spécialisé dans l’oenotourisme. Une visite guidée retrace l’histoire du village, du terroir, des cépages, du travail de la vigne et de la vinification. Des sommeliers conseils vous invitent à partager leur passion par le biais d’ateliers thématiques : « Vins et Arômes », « Vins et Chocolats Ganaches » et « Vins et Fromages »… Plus d’infos sur www.pavillonsdesvins.com 

Et puis si l’été prochain, vous avez un peu plus de temps, faites la randonnée AOC Chateauneuf-du-Pape à vélo: son histoire, ses lieux, son terroir, ses hommes : 15 panneaux au cœur du vignoble vous permettent de la découvrir à vélo… et vous croiserez nombre de domaines historiques et centenaires de l’appellation comme le Domaine des Solitudes ou bien encore le Domaine de Marcoux distribués au Danemark par www.bergmanvin.dk et strobelvin.dk , en Norvège et en Suède par www.moestue.com

Plus d’infos sur www.paysprovence.fr et www.provenceguide.com