Pic de décès liés aux opioïdes

Les décès dus à un empoisonnement aux opioïdes sont montés en flèche ces dernières années. En 2008, 110 personnes sont mortes suite à l’absorption d’antidouleurs aux opioïdes alors qu’il y a 10 ans, le nombre était de 37 rapporte le journal Turun Sanomat. En ne comptant pas les suicides, les morts accidentelles causées par les somnifères et anxiolytiques ont augmenté de plus de 50 %.

Erkki Vuori, expert en médecine légale de l’Université de Helsinki, suppose que les médecins ne font pas suffisamment attention au moment de prescrire certains nouveaux médicaments et se laissent trop facilement abuser par des patients à la recherche de substituts.