Reporters d’Espoirs : Rapporteurs de solutions !

FR_RepEspoirs_TimelinePhotosLe 13 octobre 2014 a été remis au Palais d’Iéna à Paris les 5e Prix Reporters d’Espoirs, 10 ans après le lancement de l’association à l’Unesco. La raison d’être du Prix est simple : mettre à l’honneur des journalistes pour leurs sujets (presse écrite, TV, web, radio) traités sous l’angle problème-solution.

Et comme disait l’un des membres du jury: « les journalistes savent qu’il leur faut mettre la plume dans la plaie selon la formule d’Albert Londres mais qu’il leur faut aussi mettre en lumière des réponses concrètes et innovantes à des enjeux de société… »

Ici pas question d’infos « bien-heureuses ou juste positives » non c’est de journalisme constructif dont il s’agit, d’un journalisme qui apporte des solutions. Peut-être juste d’aller chercher les « bonnes nouvelles » dans un monde complexe, sans cynisme et sans fatalisme ! 

« Le journalisme veut raconter le monde, les gens, de manière différente en dehors de la sinistrose ambiante, de l’info anxiogène qui paralyse toutes les initiatives, de la morosité de ce climat de crise qui caractérise l’époque. Pour une information qui donne envie d’agir » légende Reporters d’espoirs.

Le jury, présidé par Michèle Cotta, était composé de 16 personnalités des médias comme Antoine Guélaud (TF1), Martin Weill (Le Petit Journal – Canal+), Sophie Jovillard (Echappées Belles – France 5), Aïda Touihri (Grand Public – France 2), Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah (les Kids du Bondy Blog et de France Inter)….

Pour la télévision, le prix est revenu cette année à Sylvia Amicone pour son émission « Tous acteurs du changement » diffusée sur LCI le vendredi à 11h20 et le dimanche 7h50. Cette chronique hebdomadaire met en avant des solutions à fort impact social et environnemental, des entrepreneurs innovants qui font avancer le monde. Pour le web, la lauréate est Sophie Brändström pour le webdocumentaire « Ma vie à 2 balles » diffusé sur Rue 89. L’émission « Les uns pour les autres » vaut à Nicolas Stoufflet un prix dans la catégorie radio. Le programme est diffusé le samedi sur France Info. Michka Assayas est récompensé pour la presse écrite avec son article « Détroit en quête de renouveau » paru dans Madame Figaro. Dans la catégorie Innovation, le prix est décerné au projet Kindia 2015 de Canal +. Enfin, le Prix Jeunes est attribué aux étudiants de l’ISCPA Toulouse.

Les lauréats s’inscrivant ainsi tous sans exception dans la mission de Reporters d’Espoirs : « témoigner que les journalistes et les médias, en repérant et en diffusant des initiatives porteuses de solutions face aux problèmes de société, favorisent leur essaimage et donnent envie d’agir au plus grand nombre« .

Dix ans après sa création le réseau Reporters d’Espoirs s’ internationalise avec des correspondances au Danemark (Catherine Gyldensted), en Angleterre, Espagne, USA notamment… afin de pouvoir rapporter encore plus de solutions.