Sur la Route Napoléon (3) : Le Vol de l’Aigle !

1815-2015 : Bicentenaire du débarquement de Napoléon à Golfe Juan.
Il y a deux cents ans, l’empereur déchu entreprenait un périple qui allait lui permettre de reprendre le pouvoir « Cent Jours », jusqu’au désastre de Waterloo.

Evidemment, Napoléon n’a jamais pris la Route Napoléon, puisque la route n’existait pas lorsqu’il a débarqué à Vallauris/Golfe-Juan, le 1er mars 1815. C’est la Nationale 85 qui a pris le nom de l’Empereur pour devenir la première route touristique à caractère historique. La Route Napoléon est donc la route qui va de la Côte d’Azur au coeur des Alpes, praticable toute l’année.

Si elle ne suit pas exactement les chemins de l’époque dont beaucoup ont d’ailleurs disparu, la Route Napoléon donne une bonne idée du périple effectué en 1815 par l’Empereur allant de Vallauris à Grenoble, par Grasse, Digne, Sisteron, Gap, et Corps. Ce qui totalise plus de 300 kilomètres, à pied le plus souvent, en une semaine…….

Le Vol de l’Aigle, volant de clocher en clocher, jusqu’aux tours de Notre-Dame se poursuivra par Lyon, Mâcon, Châlons-sur-saône, Autun, Auxerre et enfin Paris où Napoléon retrouve le trône, que vient d’abandonner Louis XVIII.
Ce seront les Cents-Jours (129 jours très précisément), Waterloo, la Seconde Abdication, enfin le départ vers Ste Hélène… où il mourra 6 ans plus tard.

La Route Napoléon, beaucoup en ont entendu parler, mais peu la connaissent vraiment.
Pourtant cette campagne napoléonienne, « l’invasion d’un pays par un seul homme », est la plus belle des campagnes puisqu’elle se déroule sans tirer un coup de fusil, sans verser une goutte de sang. Mais La Route Napoléon c’est surtout l’épilogue de ces vingt années d’une vie hors norme et Napoléon confiera que « La marche de Cannes à Paris fut le moment le plus heureux de mon existence, moment inoubliable où la France s’offrait à moi sans combattre, comme envoûtée… »

Tous les ans, sur les lieux même du débarquement, l’Office de Tourisme de Vallauris Golfe-Juan organise une commémoration de ce moment important de la légende napoléonienne avec la volonté d’en faire une manifestation originale, populaire et la plus fidèle possible à la réalité historique.
Cette manifestation est devenue incontournable. Une stèle en mosaïque indique sur le quai l’endroit du débarquement. Sur le même trottoir, remarquez bien cet abri de verre: c’est un Relais Information Service, un R.I.S. installé là à dessein par l’A.N.E.R.N., l’Association Nationale des Elus pour la Route Napoléon. L’A.N.E.R.N. créée le 4 février 1969 regroupe 42 communes situées sur la RN 85 qui dessert 5 départements et 2 régions : Provence, Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes. Il y a actuellement 13 R.I.S. en place tout au long du tracé. Avec le logo de « L’Aigle » à l’entrée de chaque commune.