Après la liste noire de Poutine, le message rose des Suédois aux Russes !

La Suède est particulièrement visée par la liste noire de Poutine avec huit personnalités considérées comme « non grata » en République de Russie dont une ex-ministre de la Culture et une députée européenne, femme de l’ex-premier ministre Carl Bildt. Les Russes n’ayant pas oublié les soupcons d’espionnage de leurs sous-marins par la marine suédoise…

Pour effrayer les Russes, une ONG suédoise a choisi de miser sur l’homophobie du pays. Et a immergé un boîtier montrant un marin très dévêtu, Fred, qui transmet un message en morse: «Bienvenue en Suède. Homo depuis 1944». 1944 correspond en effet à l’année où la Suède a dépénalisé l’homosexualité. Un autre message invite à aller «par ici si vous êtes homo».SUE_RUSSIE2

Les Suédois auraient-ils finalement trouvé les moyens de faire faire surface aux submersibles (supposés russes) qui prétendument envahissent régulièrement l’archipel de Stockholm ? L’ONG Svenska Freds- och Skiljedomsföreningen (Société Suédoise pour la Paix et l’Arbitrage, SPAS) s’y emploie en tout cas activement. Pas pour les mêmes raisons que la Navale suédoise qui a pour mission de protéger les frontières maritimes du royaume, mais pour une cause qui mérite qu’on s’y attaque en profondeur : l’homophobie russe.

L’association a immergé dans l’archipel, à un endroit stratégique, un dispositif, un boîtier où sur une des faces on peut voir la silhouette d’un marin en néon rose qui se dandine dans un slip, aussi en néon, mais bleu. On peut y lire en russe et en anglais : « Bienvenue en Suède. Homo depuis 1944 ». Du plus bel effet. Le matelot lascif envoie également un code en morse qui dit : « Par ici, si vous êtes gay ! »

Pas certain que les sous-marins russes fassent surface pour autant, n’empêche, la campagne anti-homophobie sur fond de défense anti-sous-marine est limpide dans les eaux sombres de la Baltique et hautement symbolique. Que les sous-mariniers russes ou autres décodent le message en morse est plausible, qu’ils puissent contempler le matelot gay l’est nettement moins… mais bon, faire toute la lumière sur une saga, c’est un peu comme expliquer une blague, c’est tout, sauf drôle !

Un coup de pub qui ne fera pas avancer le schmilblick mais qui invite à participer à la Gay pride de Stockholm, le 1er août prochain. La célèbre contrepèterie s’imposera alors : « Les Russes seront en fête ! »… même si quelques Suédois resteront toujours « non grata » en Russie.
Lire aussi cette chronique sur http://www.circumpolaire.com/?p=460