Cinéma – « Gainsbourg, Vie héroique »

Gainsbourg – manden musikken myten

dan-gainsbourgAprès Gainsbourg et Gainsbarre, les Danois peuvent actuellement découvrir sur les écrans des salles de cinéma, Gainsfar, le Gainsbourg imaginé par Joann Sfar, artiste de bande dessinée. Le film avait été projeté en avant-première à la soirée d’ouverture du festival international de cinéma de Copenhague le 14 avril 2010.

Joann Sfar nous propose un conte sur la vie de Gainsbourg, ne cherchant pas à dire la vérité sur la vie de son personnage, mais sa vérité. Ce récit de la vie héroique du grand artiste qu’était Gainsbourg remonte à l’enfance du petit Lucien qui, dans les années 40, a dû porter une étoile jaune. Sfar nous montre un séducteur et un rebelle dès l’enfance et insiste sur les origines juives de la famille Ginzburg, alors que Gainsbourg lui-même n’en parlait pas ou n’a jamais insisté sur cette identité là : il a vécu dans une famille d’origine russe occidentalisée pour qui la religion n’avait pas beaucoup d’importance.
A travers l’itinéraire artistique de Gainsbourg, de la peinture à la musique, Sfar explore la vie tumultueuse de Gainsbourg en faisant défiler sur l’écran quelques unes des femmes qui ont compté pour lui : Juliette Gréco, Brigitte Bardot, France Gall, Jane Birkin et Bambou.

Le film retrace la vie de Gainsbourg à travers le regard d’un artiste de BD, ce qui explique peut-être la manière dont le film est tourné et la présence du double de Gainsbourg, la gueule, “sa gueule”, cette créature qui le poursuit. C’est un conte, où, le côté de l’imaginaire de l’auteur, nous apporte une vision originale de la vie de Gainsbourg.
En attendant d’autres films sur Gainsbourg, ceux qui n’ont pas encore vu ce film ou qui souhaitent le revoir, peuvent encore le voir dans quelques salles de cinéma de Copenhague ou d’Århus, jusqu’au 12 mai 2010 et y admirer la très belle performance des acteurs et notamment celle d’ Éric Elmosnino qui joue le rôle de Gainsbourg adulte, et celle de Kacey Mottet Klein, dans le rôle du petit Lucien Ginzburg.

Note: 3,5/5

A propos du film

Date de sortie au Danemark : 29 avril 2010 (jusqu’au 12 mai 2010)
(avant-première à Copenhague: le 14 avril 2010)
Titre danois : Gainsbourg, manden musikken myten
Titre original : Gainsbourg, vie héroique
Réalisateur : Joann Sfar
Parmi les acteurs/actrices du film :
Éric Elmosnino : Serge Gainsbourg adulte
Kacey Mottet Klein : Lucien Ginzburg (Gainsbourg enfant)
Doug Jones : l’alter ego de Gainsbourg, La Gueule
Lætitia Casta : Brigitte Bardot
Sara Forestier : France Gall
Lucy Gordon* : Jane Birkin
Mylène Jampanoi : Bambou
Anna Mouglalis : Juliette Gréco

* L’actrice, Lucy Gordon, est décédée à Paris le 20/05/2009.

Voir la bande annonce :
http://www.gainsbourg-lefilm.com/

Une réflexion au sujet de “Cinéma – « Gainsbourg, Vie héroique »

  1. Alain B

    Gainsbourg venait souvent dans les pays nordiques… Et pas pour des tours de chant ! Peut-être rencontrer une suédoise, une danoise qu’il avait croisée à Paris… Et il ne prenait jamais l’avion toujours le train à la Gare du Nord. Je l’ai rencontré une fois, j’allais 25 heures pour Stockholm, lui seulement à Copenhague cette fois-ci… Il était avec une petite fille. Je ne pourrais pas dire si c’était Charlotte ou un autre de ses enfants… C’était en 1985. On était dans le même coupé wagon-lit. Le train partait à 23h00. Trés poli, bonjour Monsieur ! Bonjour. Rien de plus ! Au bout d’un moment, il demanda à baisser le rideau de séparation entre les 2 banquettes couchettes… Je ne l’ai plus jamais revu ! Sauf au Zenith, au Bataclan et à la TV. Et dans ce film sympa, original mais un peu trop gentil pour lui !