À Stockholm, sortez couverts à partir de dimanche !

C’est donc ce week end, dimanche 6 juin plus précisément, jour de la Fête nationale suédoise qu’ouvrira la grande quinzaine de l’Amour,  LOVE STOCKHOLM 2010 et qui se tiendra jusqu’au samedi 19 juin, jour du mariage de la princesse héritière Victoria de Suède avec son fiancé Daniel Westling. Tout un programme de festivités en plein coeur de la capitale suédoise, rebaptisée capitale de la Scandinavie pour l’occasion…

Il devrait y avoir du beau monde même si tous les hôtels n’affichent pas complets… La plupart des têtes couronnées devraient être là même si le prince Charles a décliné l’invitation… On ne sait pas si notre ex-biographe des royautés de la planète, neveu d’un monarque républicain et devenu maître es-culture française viendra nous scander son « Bonsoir », ni si Stephane Bern, l’animateur français le plus « royal nordique » et Victoria Silvstedt, l’animatrice suédoise la plus « people » de France ont reçu leurs cartons… mais il y aura bien sûr les descendants béarnais de Bernadotte, père fondateur de la dynastie actuelle, la plus vieille d’Europe. …

Un événement qui doit mettre du baume au coeur à la Suède, touchée elle aussi par la crise et la récession et devrait transformer son printemps pourri en été étincelant, sonnant et trébuchant !

Même la Colombie (!) estime que ce mariage est « l’un des plus grands événements sociaux de l’année 2010 en Europe ». Lisez ici le communiqué de presse que nous venons de recevoir :
« BOGOTA, Colombie, June 2, 2010 /PRNewswire/ — 40 000 fleurs colombiennes orneront l’un des plus grands événements sociaux de l’année 2010 en Europe, soit le mariage de la princesse Victoria de Suède à l’entrepreneur Daniel Westling, qui aura lieu le 19 juin à Stockholm. « 

Augusto Solano, président de l’Association des exportateurs de fleurs colombiens (Asocolflores), a déclaré que : « La Colombie est fière que ses fleurs magnifiques jouent un rôle important dans ce mariage… ». Le communiqué ne dit rien sur les odeurs et les vertus de la flore exportée par un pays plus connu par d’autres échanges  de substances à effets psychotropes…

Mais bref, si vous ne faites pas partie des « happy fews » et voulez éviter les cérémonies officielles tout en étant de la fête au cours des 14 prochains jours, vous pourrez aller toujours voir et entendre Takida, Carola, Timo Räisänen, Alexander Rybak, Amy Diamond, Hammerfall, Fibes, Fibes Oh!, Caroline af Uggla, Darin, Lazee, Eric Gadd, Moto Boy, Anna Bergendahl, Naive New Beaters, Miss Li, Salem Al Fakir, Familjen, Paloma Faith, Cirkus Cirkör et beaucoup, beaucoup plus…. Et si vous ne connaissez pas tous ces artistes, c’est une bonne occasion de les découvrir dans l’une des 14 îles de la capitale, dans les Jardins Royaux, à Slussen et sur Skeppsbron…

Des centaines de lieux de toutes sortes d’animations possibles dans toute la ville… Concerts, visites, expos bien sûr mais on parlera également d’amour heureux ou malheureux (bon c’est pas à nous de vous dire si on le fera ou pas !) : rendez-vous coup de foudre pour les célibataires, demandes de mariages spontanées, promenades amoureuses et apprentissage de la danse des mariés… Grandes nuits blanches et journées du patrimoine à la fois, fête de la musique, des jardins, des voisins…, c’est tout cela en même temps, cette grande Fête de l’Amour dans les rues de Stockholm, pendant 15 jours. Attention, un conseil, sortez couverts !

Retrouvez tout le programme sur www.lovestockholm2010.se

4 reflexions sur “À Stockholm, sortez couverts à partir de dimanche !

  1. Alain B

    Même pour ca, les accessoires de protection, les Suédois ont tout prévus… il y aura des distributions gratuites de préservatifs dans tous les endroits chauds de la capitale…

  2. Alain B

    Oh ca il faudra que tu testes… Il faut bien qu’il y ait aussi des petites surprises… En tout cas moi ce qui me plait bien, c’est que je viens de lire que la Suède et le pays le plus gay-friendly de la planète et que j’espere que je vais faire de belles rencontres et que je vais bien m’amuser. Bien à toi Anna.

  3. claudine Bordereaux

    Oui, c’est très possible qu’on le pense…néanmoins il y a du bon et du mauvais partout.
    mais je suis très contente d’habiter en Suède.J’y ai ma famille, mes amis et à Växjö, je trouve ce qu’il me faut, culturellememt ou autre
    amicalement,
    Claudine