Première nuit tropicale de l’année !

La Norvège a connu samedi sa première nuit tropicale de l’année. Si, si ! Mais attention pas d’enthousiasme excessif pour les amateurs de douces chaleurs nocturnes. La météo nationale décompte une nuit tropicale lors que la température nocturne ne descend pas en dessous de 20°C. Et en général, cela ne se produit guère que quelques fois dans l’année.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Tafjord dans le Møre og Romsdal a connu la nuit la plus chaude de l’année avec une température minimale de 20,8°C. Saltdal dans le Nordland enregistrait également sa première « nuit tropicale » 2010 avec un minima de 20,3°C. La météo nationale nous explique que c’est généralement sur la côte, là où la mer joue un rôle régulateur, que sont enregistrées les plus hautes températures nocturnes. La chaleur emmagasinée dans la journée par l’océan permet en effet de réchauffer l’air nocturne !

Comment définit-on une nuit tropicale ?

Une nuit est dite tropicale en Norvège lorsque la température nocturne ne descend pas en dessous de 20°C. En 2007, cela ne s’était pas produit et il faut remonter à 1997 pour comptabiliser une telle douceur sur plus de dix nuits. La couette reste donc appropriée l’essentiel de l’année et ne connaît qu’une très courte trêve estivale. Mais, les nuits ne bénéficient pas de l’exclusivité tropicale en terre scandinave : les jours aussi se plaisent parfois à titiller la pointe des palmiers. Les météorologues norvégiens parlent ainsi de journée tropicale lorsque la température diurne dépasse les 30°C.

En 2009, la température a été globalement de 1 degré supérieur à la normale. La température la plus haute enregistrée a été de 34,2°C le 3 juillet à la station météo Gulsvik II dans le Buskerud et la plus basse à Røros dans le Sør Trøndelag avec -36,8°C le 18 décembre.