#Lecture: La tétralogie maléfique du Danois Katz Krefeld !

Après l’inquiétant tome inaugural, La Peau des anges (Afsporet, le déraillé) de l’auteur danois Michael Katz Krefeld, paru en France en 2017 (Actes Sud, Actes Noirs) qui plonge dans le monde impitoyable des laissés-pour-compte des sociétés scandinaves, Actes Sud toujours, fait paraître, ces jours-ci, dans une traduction  française de Frédéric Fourreau, Disparu (Savnet), le deuxième volet de la série mettant en scène l’inimitable ex-inspecteur « Ravn » (le Corbeau).

Thomas « Ravn » Ravnsholdt est un policier danois en arrêt maladie depuis la mort brutale de sa compagne Eva sauvagement assassinée dans leur appartement par des cambrioleurs. L’enquête qui a suivi n’a jamais permis d’élucider l’énigme ni de retrouver les assassins et fut donc classée sans suite. Depuis, Thomas passe sa vie dans les bars ou sur son bateau proche de la ruine à alterner beuveries, bagarres et gueules de bois d’anthologie…

Pour Disparu, « Ravn » est sollicité  par la soeur  d’un comptable solitaire et mal dans sa peau qui disparaît de son lieu de travail du jour au lendemain, et se retrouve presque malgré lui embarqué dans une enquête. Leurs recherches vont les mener à Berlin, sur la piste d’une affaire vieille de trente ans impliquant un agent de la Stasi et son obsession perverse pour une famille mise sous surveillance.
Dans La peau des anges, c’est Johnson, le patron d’un de ses « bars de cuite » qui lui demande  un service : sa femme de ménage Nadja est sans nouvelles de sa fille depuis plusieurs années. Il lui demande de la retrouver… Après quelques recherches, son instinct et les indices qu’il récolte vont le mener jusqu’en Suède où il retrouvera Masja prisonnière d’un énorme réseau de prostitution et de traite d’êtres humains…
Le troisième volume de Katz Krefeld est déjà sorti au Danemark: La secte (Sekten): Alors qu’un incendie se révèle être lié à la fois à une secte mystérieuse et aux plus hauts cercles des affaires danoises, « Ravn » est embauché par un riche réalisateur Ferdinand Mesmer, un expert en stratégie de gestion, pour enquêter sur la disparition de son fils Jacob, qui a fondé, il y a une dizaine d’année, une secte désormais scandaleuse… Le 4ème: Dybet (les Profondeurs) et le 5ème volume: Pagten (le Pacte) également, où « Ravn » essaye d’élucider l’assassinat brutal de sa dulcinée Eva. A raison d’un volume par an, Michael Katz Krefeld nous promet  une ample série digne de ses maîtres Georges Simenon et Henning Mankell.

Né en 1966, Michael Katz Krefeld a débuté sa carrière en tant que scénariste de courts-métrages et de séries télévisées mais il est aussi un auteur danois reconnu dans le polar (primé pour ses précédents romans par l’Académie danoise du Polar). La Peau des Anges et Disparu sont les deux seuls romans du danois traduits en français pour le moment.

Classiques du genre, polar polaire, glacial et grinçant à la fois, énièmes histoires de prostitution et de séquestration à Strängnäs, Copenhague, Stockholm, peut-être, de services secrets dans l’ancienne Allemagne de l’est, entrecoupée par une histoire d’impossibilité de vivre après la mort de l’être aimé…Ok ! Mais l »écriture est réaliste, sèche, sévère et parfois sentimentale. Et on en viendrait à se prendre d’affection et d’addiction pour le destin personnel et professionnel, tourmenté, de son héros « Ravn »,  décalque de l’Islandais « Erlandur » (Idridasson), du Norvégien  « Varg Veum » (Staalesen), du Finlandais Harjunpää (Yrjänä Joensuu) et:ou du Suédois Wallander (Mankell). Une référence pour le polar danois.

La peau des anges / Actes Noirs / Michael Katz Krefeld /Traduit par Frédéric Fourreau
Éditeur Actes Sud Littérature
Disparu / Michael Katz Krefeld / Traduit par Frédéric Fourreau / Éditeur Actes Sud Littérature

Crédit Photos: Actes Sud et Lindhard & Ringhof/krimi