Carnet de Voyages: 10 jours aux confins du Vaucluse et de la Provence !

Dans le contexte sanitaire actuel, le Carnet de Voyages est un bien aussi précieux et recherché  que les 2 doses d’un vaccin qu’il soit ARNmessager ou adénovirus ! Et puis en cette année Beaudelaire, bicentenaire de sa naissance, comment décliner une Invitation au Voyage !!

Jour 1: Roussillon. Dans un des plus beaux villages de France. Entre pierres, ocres et traditions… Sarments de vignes, lavande en pousses, cerisiers en fleurs, terres chênes truffiers, marnes grises et ocres rouges dans la plaine du Calavon entre les Monts du Vaucluse et ceux du Luberon.

Jour 2: Pays d’Apt. On connait donc les ocres rouges de Roussillon et de Rustrel mais on connait moins ces paysages des Monts de Vaucluse, qui présentent une grande originalité avec la présence de marnes grises aptiennes, roches fossilifères, constituées de calcaire et d’argile.
La région d’Apt, de Joucas et de Gargas est connue dans le monde entier par les géologues !
De nombreuses études ont permis d’en savoir plus sur l’âge de ces terrains et de témoigner de l’existence de la mer en Pays dApt il y a environ 120 millions d’années.

Jour 3; Tarascon dans les pas de Tartarin ! Après le Vaucluse et le Lubéron, nous sommes aller goûter aux traditions provençales et camarguaises entre Avignon et Marseille, à Tarascon plus précisément. Et sans fanfaronner « tarasconner » comme dit la légende, nous nous sommes mis dans les pas de Tartarin de Tarascon, le héros du roman d’Alphonse Daudet.
Ce personnage haut en couleur, chasseur de casquettes de son état, qui ne rêve que d’aventures et se vante de partir à pied et à cheval, chasser le lion en Afrique…!! Nous, ce serait plutôt pour nous inviter aux Fêtes de la Tarasque, événement majeur qui a lieu chaque année au mois de juin au cœur de Tarascon et de son château.

Jour 4: Retour  à Avignon. Avignon, son pont Saint Bénézet. Il paraîtrait qu’on n’y a jamais dansé SUR mais c’est SOUS le pont, au pied d’une de ses arches plantées sur la plus grande île fluviale d’Europe, l’île de la Bartelasse, qu’on buvait, chantait et dansait…
Avignon, son Palais des Papes: résidence des souverains pontifes au 14è siècle, le plus important palais gothique d’Europe. Classé au patrimoine Mondial de l’UNESCO. Avignon, ses Demoiselles, le célèbre tableau de Picasso, considéré comme le point de départ du cubisme, ne fut jamais peint à Avignon mais dont le premier acheteur fut un collectionneur avignonnais, Jacques Doucet. Il est aujourd’hui exposé au MOMA de New-York. Avignon, son Festival de théâtre qui attire troupes et foule du monde entier les trois premières semaines de juillet, tous les ans depuis 1947…. Chaque été, sous le soleil, la ville se transforme en une gigantesque scène de spectacle vivant. Dans la rue ou dans les théâtres, l’art se déploie partout! Annulé l’an dernier pour cause de Covid, en danger cette année !!

Jour 5: Mais Avignon c’est aussi ses gourmandes et festiv’#Halles…!! Son célèbre marché couvert qui fête les fruits, les légumes, les salades et les épices et chante les couleurs et les senteurs de la cuisine provençale. Les Halles, Place Pie, datent du 16è siècle mais ne furent inaugurées qu’en 1899. Après de successifs réaménagements, elles furent ré-ouvertes, telles qu’on peut les voir actuellement, en 1974. Au cœur historique de la ville, un grand marché couvert provençal abritant une quarantaine de commerçants, véritables ambassadeurs du goût, de la qualité et de la fraîcheur des produits du terroir. Huile d’olives, miel de lavande, fruits confits, truffes de Rabasse, Vins du Ventoux, Côtes du Rhône et Châteauneuf du Pape…, Fromages, fruits, légumes, volailles, pâtisseries, épicerie fine, coquillages, fleurs, produits bio et exotiques. Qu’ils soient producteurs, agriculteurs, primeurs, maraîchers, bouchers, charcutiers, poissonniers, crémiers, traiteurs ou cavistes, leurs étals est le rendez-vous des Avignonnais et de leurs visiteurs.
« Mais que c’est triste actuellement Avignon, la nuit, par temps de Covid,…(à l’instar de Venise…)
Que c’est triste Avignon, la nuit, quand tu ne vois plus personne,
On cherche encore ses mots, mais l’ennui nous les vide,
On voudrait bien crier, mais plus rien ne résonne…/😢 »

Jour 6: Virée dans ces communes du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse aux noms évocateurs: Châteauneuf de Gadagne, Le Thor, Saumane de Vaucluse, Fontaine de Vaucluse, Pernes Les Fontaines, L’Isle sur la Sorgue…

Jour 7: L’Isle sur la Sorgue précisément , à 20 kms d’Avignon, la Venise Comtadine, la capitale du marché des antiquités et de la brocante (la 2ème en Europe avant Paris/St Ouen et juste après Londres/Portobello) … avec son point d’orgue, la Foire Internationale, antiquité et brocante, livre ancien, art contemporain, design et décoration, les week end de Pâques et du 15août. Le grand rendez vous des chineurs du monde entier est annulé le mois prochain pour cause de Covid. Celui de cet été n’est pas encore confirmé !

Jour 8: De la bouture aux champs de lavande à Sault-de-Vaucluse. Sault: petit village perché sur un plateau calcaire entre le Mont Ventoux et les monts de Vaucluse en limite du plateau d’Albion, entre pierres, forêts et champs de lavande. Son emplacement lui permet avant tout une activité agricole de montagne : production de lavande, de lavandin, d’épeautre, de miel et produits dérivés. La commune abrite la Coopérative des producteurs de lavande du pays de Sault avec expo-vente et distillerie, coopérative céréalière et exploitation forestière.

Jour 9: C’est à Gargas dans le Vaucluse près d’Avignon, dans le Parc naturel régional du Luberon, là où brille les feux de la Provence que Régis Mathieu a installé son entreprise de lustrerie dans une ancienne carrière d’ocres du 19e siècle. Mais c’est dans le monde entier que la Lustrerie Mathieu rayonne: le Palais Farnèse à Rome, l’Académie de musique à Philadelphie, la vitrine Hermès à New-York, l’Opéra de Monaco, la boutique Cartier à Saint-Pétersbourg, l’aéroport de Macao… mais également à Paris : l’Assemblée Nationale et la Comédie Française sont des clients, parmi tant d’autres, de la Lustrerie Mathieu.

Jour 10: Montfavet, un quartier  populaire d’Avignon, chez Meinado, boulangerie/pâtisserie artisanale, Ouf!! Après les ocres et les marnes éternelles, la lavande et la vigne à tailler, les olives à presser, les balades éprouvantes à pied, en vélo, VTT et autres… Roussillon Gargas, Joucas, Sault, l’Isle… Les soupes au choux et le crespeau dans le valeureux Vaucluse et avant de reprendre le TGV pour un pénible Paris pandémique, enfin une halte réconfortante !!

Crédits Photo DR et DD (Et puis si vous tapez Vaucluse et/ou Luberon dans la fenêtre Recherche du site, vous pourrez lire plus de textes sur une des régions phares du tourisme en France.