#Laponie: Le 2 février, jour de fête nationale, partagez la vie des Samis, dernier peuple indigène d’Europe !

Si vous partez en voyage dans l’Arctique suédois observer les aurores boréales, profitez-en pour découvrir la vie des Sámis,  (« Lapons » en français) peuple autochtone dont le territoire est la Laponie.
Leur origine remonte à plus de 4 000 ans. C’est le dernier peuple indigène d’Europe. Leur population, répartie en Russie, Finlande, Suède et Norvège, comprend entre 85 000 et 135 000 individus. Le peuple sami de Suède (estimé à 20 000-40 000 personnes) habite 35 % de la Suède. Kiruna, (ou Giron telle qu’on l’appelle en langue same), est la ville la plus septentrionale de Suède et un site majeur du territoire Sápmi.
Le same est reconnu comme une langue minoritaire officielle en Suède. C’est une langue d’origine ouralienne et il en existe une dizaine de variétés sur l’ensemble du territoire Sápmi.
La fête nationale samie est célébrée le 6 février et commémore le premier congrès sami qui a eu lieu en 1917 à Trondheim, en Norvège. La religion traditionnelle samie est, d’une manière générale, considérée comme animiste et intègre des éléments du polythéisme et du chamanisme.

Thea-Olivia Persson Fjallman est gardienne de troupeaux de rennes et guide, tout comme ses ancêtres, qui ont gardé des rennes partout en Laponie pendant 7 000 ans.
PHOTOGRAPHIE DE SARAH RICHES

Pour découvrir une culture et un mode de vie uniques chez les Samis.
En voyageant en Suède, vous aurez l’occasion d’en apprendre plus sur les Samis et explorez le Sápmi, le territoire sami, sous son blanc manteau de neige. Ce peuple autochtone de Suède, proche de la nature et engagé pour un tourisme plus responsable, offre aux visiteurs la possibilité de découvrir leur culture et leur mode de vie à travers diverses activités comme le glamping (hébergement) dans des huttes goahti, des sorties avec les rennes, des excursions avec des skis traditionnels en bois, la visite du marché d’hiver de Jokkmokk à la découverte de l’artisanat Sami, etc… Vous pourrez également goûter à la gastronomie du grand Nord : des poissons tout frais pêchés ou du ragoût de renne mijoté sur un feu de bois…

Et pour en avoir un premier aperçu, et vérifier qu’ « un lapon qui dort fait autant de bruit qu’une femme qui veille »  selon l’évêque Arngrim dans le roman de jeunesse de Victor Hugo « Han d’Islande » publié en 1823, nous vous partageons cet article :« Suède, à l’aventure en territoire sami », initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise

Crédits photos: VisitSweden/DR, Nationalgeographic.com/Sarah Riches